Conseils pour l'acheteur

La liste de l'acheteur

 

Acheter un bateau d’occasion n’est pas comparable à l'achat d’une voiture. Le bateau ne possède pas de compteur kilométrique et le contrôle technique n’est pas obligatoire.

Inspecter le bateau à terre permet de repérer les avaries, les réparations et l’entretien. Une réparation bien faite n’entraine pas nécessairement une moins-value du produit mais peut être le signe d’un bon entretien.

Après examen à terre, la ballade en mer reste un très bon moyen pour tester un bateau d’occasion dans ses fonctions.

 

Voici une liste de points importants que vous ne devez pas négliger pour ne pas tromper lors de l'achat d'un bateau d'occasion :

  • Les papiers du bateau : dès que vous rencontrer le vendeur, celui-ci doit vous présenter l’acte de francisation ou la carte de navigation en fonction de la taille du bateau. Surtout, vous devez vérifier qu’ils correspondent bien au bateau et à la bonne année.

  • Se renseigner sur le type de bateau : n’hésitez surtout pas à interroger d’autres possesseurs du bateau que vous convoitez pour connaître leur avis dessus.

  • Posez des questions : ne vous gênez pas à poser des questions pour connaître les raisons de la revente du bateau, son utilisation, le nombre d’heures, … Toutes ces informations vous permettront de mieux cerner les motifs de la vente.

  • L’aspect extérieur : la première chose à faire est d’examiner l’état général du bateau. Faites donc un tour du propriétaire pour cerner le moindre détail. Ce premier aperçu est souvent révélateur de l’entretien dont il a bénéficié. Ne manquez pas non plus les astuces du propriétaire qui peuvent vous offrir des informations sur la manière dont il considérait son bateau.

  • Les fonds : ils sont souvent révélateurs du bon état du bateau. Ils doivent être propres et surtout sans eau.

  • L’accastillage : élément important du bateau, vous devez absolument le passer en revue ainsi que toutes les pièces mobiles. Vérifiez leur état extérieur, leur fixation et s’il y a lieu, leur bon fonctionnement.

  • Le tableau arrière : sur un  bateau avec moteur hors-bord, le tableau arrière encaisse toute la poussée du moteur. Vous devez vérifier que les angles ne sont pas fendillés ce qui signifierait que le tableau est en train de se désolidariser du reste de la coque. Inspectez soigneusement le gel-coat afin de détecter des étoilages ou même un délaminage prématuré, signe de mauvaise qualité du bateau.

  • La sellerie : vous devez vérifier qu’elle soit propre, non déchirée et sèche. Vous devez également inspecter le dessous et les fixations éventuelles.

  • Charnières et fermetures : n’hésitez pas à ouvrir les coffres et équipements pour vérifier le bon état des charnières et des fermetures. Il faut vous assurer qu’il ne manque pas de vis et que le capot ne souffre pas à leur emplacement.

  • Le moteur : il constitue l’un des éléments majeurs du bateau donc il est normal que vous y portiez une attention particulière. Observez dans un premier temps l’état général puis soulevez le capot, inspectez les durites (qui doivent être molles), vérifiez que la tringlerie fonctionne bien, qu’il n’y a pas de trace de corrosion ou de surchauffe. Contrôlez également le filtre à essence. Si vous avez affaire à un démarrage manuel, tirez un peu sur le lanceur pour tester le taux de compression. Attardez-vous également sur l’état de l’embase, de l’anode et de l’hélice.

  • La remorque : dans le cas où vous achetez un bateau avec sa remorque, vérifiez qu’elle est adaptée et conforme. Il faut également que vous contrôliez l’état général, la corrosion éventuelle ou encore la boulonnerie. Jetez un coup d’œil à l’usure des pneus et enfin manipulez le frein à main ainsi que tout ce que vous pouvez faire fonctionner afin de vous assurer de la bonne marche de l’ensemble sans oublier les feux. L’idéal serait de faire un essai sur route.

  • Faites l’inventaire : vous devez absolument faire l’inventaire de ce que le propriétaire laisse à bord. Equipement, matériel de sécurité et autres constituent parfois un vrai plus.

 

Faire expertiser le bateau d'occasion par un professionnel avant d'acheter devient indispensable à partir d'un certain budget. En effet, elle présente de nombreux avantages. L'expert vous donnera des renseignements précieux sur l'état du navire comme, la coque, le gréement, les moteurs (surtout pour un bateau moteur, leurs remplacements peu représenter plus de 50 % de la valeur du bateau), mais aussi biens d'autres éléments, ainsi d'une estimation de la valeur de ce bateau d'occasion sur le marché. En passant par un expert maritime, vous limiterez de manière importante les mauvaises surprises.

Haut de page